French (Fr)English (United Kingdom)

La SIPE

Société savante internationale, notre objectif est d'assurer le rayonnement de l'art thérapie.

Elle entend favoriser son essor en rassemblant scientifiques et professionnels de la psychiatrie, de la psychanalyse, de la psychologie et de la sociologie.

newsletter octobre 2011

Editorial

logo SIPE

Chers amis et sympathisants de la SIPE,

Depuis cette période encore estivale en notre hémisphère et pour certains de vacances, notre bureau tient à vous présenter des excuses pour les artefacts qui ont affecté le site internet de notre société et qui n'avaient rien d'artistique ni d'humoristique. Notre humeur et la vôtre ne sauraient en souffrir surtout dans la perspective de notre prochain congrès international à Toulouse et de la mobilisation de tous nos membres et sympathisants pour la réussite de cette manifestation par l'accueil du plus grand nombre d'inscrits et de contributeurs aux communications et aux débats.

L'argument du congrès proposé n'a pas la prétention de rendre transparente la spectralité des «Amours, désamours...» mais de vous inviter à venir nombreux en conjuguer les variations par la médiation des oeuvres artistiques majeures ou modestes, lumineuses ou enténèbrées, qui habitent votre musée imaginaire comme celles que révèle votre pratique clinique et art-thérapique.

Les modalités d'inscription et de proposition de communication sont dès maintenant indiquées dans cette newsletter vraiment renovée, ceci afin que chacun se prépare au travail et à l'embarquement non pas pour Cythère mais pour le pays de l'Amour Courtois.

Nous espérons ne pas paraître discourtois en renouvelant l'appel à cotisation pour cette année 2011. La préparation du congrès nous impose ce pragmatisme financier. Cette adhésion permet l'accès à la newsletter dans sa version papier ou électronique. A partir de janvier 2012, l'accès à l'intégralité de cette newsletter, et à l'espace adhérent du site internet, sera conditionné par un mot de passe communiqué avec le récépissé de cotisation.

Le retard de cette newsletter est dû au changement de format mais aussi de son utilisation en version électronique ou papier. De même pour la présentation de notre site internet. Nous les voulons plus sélectifs quant aux annonces de manifestations scientifiques, cliniques, artistiques, et plus interactifs en acceptant les contributions de nos membres sous forme de commentaires sur des publications, des expériences ou des événements peu médiatisés. Ceci attestant la curiosité et les goûts de chacun mais aussi le rayonnement international de notre société et sa manière de communiquer avec des adhérents parfois très lointains, en toute saison climatique et amoureuse.

Au plaisir de vous lire, et avant que de vous accueillir, soyez assurés de toute notre sympathie.

Pr. JP MARTINEAU - Secrétaire Général intérimaire de la SIPE

 

Manifestations

Congrès - Journées d'étude - Conférences

congres
XXème congrès SIPE-AT,
13 -15 septembre 2012

"Amours, désamours..."


colloque-sipeAprès Lisbonne, Athènes, Liège, Kyoto…Toulouse capitale de l'Occitanie, carrefour des cultures transportées entre deux mers et sur les routes du nord et du sud de l'Europe, s'honore d'organiser le 20ème Congrès International de la SIPE-AT (Société Internationale de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-Thérapie) les 13, 14 et 15 septembre 2012 sur le site de la faculté de Médecine Toulouse Rangueil (Université de Toulouse 3).

Tous les trois ans, nous réunissons des cliniciens, des chercheurs, des formateurs, spécialistes, amateurs éclairés ou profanes du monde des arts, de la médecine, de la psychopathologie clinique et des art-thérapies autour d'une thématique transversale.

Dans la présente déclaration : «Amours, désamours…», vous pouvez entendre :

- l'effet du lointain écho de l'Amour Courtois qui en Toulouse aux XII et XIII siècles rayonna. Entendez donc la Joie d'aimer mais aussi ses malheurs, car les arts, la vie d'artiste comme la clinique des souffrances de l'âme nous enseignent le pluriel des amours et désamours, leurs variations ingouvernables et leurs suspens ;
- la dynamique des pulsions, des identifications, des projections et du travail de symbolisation pour dire sa vérité par la création douloureuse ou joyeuse ;
- l'enjeu du choix d'appartenance d'écoles ou de courants de pensée qui inventent et transmettent les art-thérapies ;
Bien d'autres échos pourront aussi vous conduire soit à proposer une communication, soit à venir partager l'expérience de ceux qui témoignent, par leur expression mise en forme, d'une traversée toujours possible des amours/désamours.

Conditions des droits d'inscription au congrès:
- Membre de la SIPE = 100 euros ,
- étudiant, interne, DES sur justificatif= 60 euros ,
- autres participants = 150 euros, 1 repas de midi est compris dans le droit d'inscription.
  

Les propositions de communications seront à adresser avant le 30/04/2012 au secrétaire général intérimaire de la SIPE le Pr. J.P Martineau. Elles se feront sous la forme d’un résumé ne dépassant pas 25 lignes comportant outre le titre, le nom des auteurs et leur affiliation professionnelle ou universitaire. Le comité scientifique prendra en considération toutes les propositions; certaines pouvant être acceptées sous forme de communications affichées «poster».
Une fois acceptées, la programmation des communications sera conditionnée par une inscription au congrès. 
Les chèques seront à établir à l’ordre de SIPE Congrès Toulouse.
Les virements bancaires à : Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées, France (n° de compte : 13135 00080 08001453511 55;  IBAN : FR76 1313 5000  8008 0014 5351 155; BIC : CEPAFRPP313)

Pr.JP Martineau .lieu dit Le Pouzol. 31520 Ramonville Saint-Agne France sur papier avec double souhaitable en pièce jointe à :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

COMPTE RENDU


puce Bourgogne, ITINERAIRES SINGULIERS ou "l'art et l'expression dans la lutte contre l'exclusion", 7 mars au 10 avril 2011


L'art-thérapie en Bourgogne:
Itinéraire singulier est une association dijonnaise fondée en 2000. Par l'art, elle cherche à intégrer les mondes hospitaliers et du handicap dans celui de la culture et ainsi dans la vie collective et citoyenne.
Régulièrement elle propose des manifestations pouvant aller de l'information médicale sur la pathologie mentale aux résidences artistiques au sein des lieux de soins, lieux habituellement stigmatisés et exclus de la vie culturelle. Elle lie le dedans et le dehors, présentant les productions de patients à l'extérieur de l'hôpital (collection intim'errance) et créant des évènements artistiques dans les structures hospitalières.
Par la septième édition de son festival, sur la thématique «du passage», ayant eu lieu du 7 mars au 10 avril 2011, elle a réunie 10 737 spectateurs, dans 15 villes de bourgogne autour de 26 spectacles et de 21 expositions. Des temps de rencontre avec les professionnels sous forme de débats et de conférences ont également ponctué ce festival au cours de deux journées reconnues au titre de la formation continue.
La biennale d'Art singulier aura lieu aux mois de mars et d'avril 2012. Elle se propose d'être une rencontre, un espace d'échange, de recherche et de réflexion sur les relations entre l'art et la psychiatrie, l'art brut et l'art singulier. Dès octobre 2011 des manifestations nous permettront d'entrer dans ce monde à la croisée des chemins, avec notamment la visite de l'abbaye d'Auberive, du palais idéal du facteur cheval et du musée d'art populaire de Laduz.

Toute les informations concernant le festival, la biennale d'art singulier et la collection intim'errance sont disponibles sur le site de l'association (www.itinerairessinguliers.com).

Marie Charras

puce Dijon, Journée d'étude co-organisée par la SIPE-AT, l'association
Itinéraires Singuliers et le centre Hospitalier de la Chartreuse à Dijon
dans le cadre du Festival Itinéraires Singuliers (dirigé par Alain
Vasseur), 4 avril 2011

sur le thème: «LA CREATION A L'OEUVRE: EXPRESSION,
TRANSGRESSION,TRANSMISSION. PASSAGE/PAS-SAGE?»
Communications de :
G. Roux et JL Sudres «Des créateurs psychotiques polissons»;
P. Berthelon «Un Art en Soi»;
JP. Martineau et AV. Mazoyer «L'effet de passe et la condition de passager»; A. Kiss «Création: transgression?»;
G.Bloess «Corps magiques, corps tragiques : la création destructrice d'Unica Zûrn»;
Jan Bierhanz «L'écriture comme trace de l'Autre. De l'oral à l'écrit dans les théories et les aphorismes d'Yves Aulas».


puce Toulouse, Premières Journées Universitaires de Psychiatrie du CHU de Toulouse, 12 et 13 mai 2011   
sur le thème «Acteurs du soin et interdisciplinarité». Communications riches, ateliers variés ont témoigné de l'évolution du métier de soignant en psychiatrie, entre autres autour de la psychopathologie de l'expression et des arts thérapies,

- Projection et discussion autour du film «Natures», prolongement de l'exposition annuelle (mars 2011), en présence du Dr François Granier, responsable du service d'art-thérapie au CHU de Toulouse et Président de la SFPE-AT. Cette intervention illustre les capacités d'expression artistiques des patients et témoigne également de la valeur sociothérapeutique ainsi que des problèmes éthiques que peut soulever ce type d'exposition.
- Intérêt et limites des médiations corporelles auprès des patients adolescents anorexiques, auteurs: Christine Cottin et Michel Santamaria (Psychologue et psychomotricien du Service de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent CHU Toulouse ) ( SUPEA)
- Atelier Théatre auprès d'un groupe d'adolescent hospitalisés en psychiatrie auteurs France Duhase et Céline Rigaud Infirmière et éducatrice SUPEA
- Atelier Tai chi chuan en psychiatrie «Du corps à la parole» auteurs Olivier Flamenbaum et Anne Laure Dulac (cadre de santé et IDE UF1 de psychiatrie du CHU de Toulouse)
- Le parcours de santé : projection d'un document audio visuel réalisé durant l'atelier: Brigitte Vergnes et Aude Clémenceau ( IDE UPT Unité psychiatrie de transition)
- «Cuisines du Monde»: créativité et transculturalité dans le soin , projection du film réalisé tout au long de cet atelier (collectif des IDE, Aides soignants, ergothérapeute, psychologues, cadres de santé et médecins ayant participé à l'animation de cet atelier)

puce Clermont-de-l'Oise, Journée d'étude et colloque national, 16 juin 2011
«LE SENS DE L'ART ET L'ART DES SENS»
Communications de JP.Catonné «Pour quoi écrire?»;
D. Perronne «Kandinsky: voir l'invisible»;
S. Schauder «Le sens de l'extrème»;
Y. Quiniou «LArt et la vie».
Suivies de 9 ateliers de pratique artistique.
Actes + DVD 2011 disponibles.

ACTUALITES


puce Saint-Tropez, 19 au 25 septembre 2011

L'Académie européenne des arts différenciés organise la Première biennale « Art et Handicap » sous le haut parrainage de M. Patrick Gohet, Président du Conseil National Consultatif des personnes handicapées, et de M. Almir ŠAHOVIC, Ambassadeur de Bosnie Herzégovine.
Contact: Luc Boulangé Tél: +33 (0)6.76.88.46.29

puce Paris, Mass Media/Mental Health, 6 et 7 octobre 2011
Ce congrès est organisé conjointement par la section de la World Psychiatric Association et l'American Society of Psychopathology of Expression.
Contact : Professeur Irene Jakab - 74 Lawton Street - Brookline (Massachusetts) - 02446 - 2501 USA.

puce Paris, L'individu et le groupe, 6 et 7 octobre 2011
Journée d'étude et de recherche Mot de Passe.
Contact : Arcreation - email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

puce Montréal, Colloque faire corps, 21 - 23 octobre 2011
 Mécanique quantique, médecine, anthropologie, psychanalyse, histoire et politologie respectent-elles le même principe d'incertitude?
Maison de la culture Côte-des-neiges, 5290, chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal
Toutes les informations sur le colloque:http://colloquefairecorps.calame.ca/

puce New York City, Expressive Therapies Summit, November 10-13, 2011
Online registration is now available for the second annual Expressive Therapies Summit: Times Square, to be held in New York City, November 10-13, 2011. This exciting continuing education opportunity offers creative arts therapists and educators, arts professionals, and interested healthcare colleagues the chance to come together to learn, collaborate, and network. Last year, nearly 500 people registered from 7 countries around the world. This year, an international faculty of more than 150 clinicians, educators, researchers, and others will present an inspiring program of papers, workshops, and full-day classes on art, music, drama, dance, and poetry therapies as well as psychodrama and sandplay for populations of all ages and abilities. What makes the Summit different?The Summit is: MULTIDISCIPLINARY, featuring all creative arts disciplines INTERMODAL, emphasizing collaborative workshops by 2 or more specialists INCLUSIVE, welcoming professionals from other fields

Many sessions sold out last year, so don't delay! Discount rates in effect through September 10th. Click the link below for more information, add your colleagues to our mailing list, and to register.

http://summit.expressivemedia.org/

puce Lisbonne, 12ème Congrès Portugais d'Art-thérapie et 3ème Rencontre Internationale de la SIPE, 12 et 13 novembre 2011
Thème : Création et créateurs. Art et intervention créative avec les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées.
Le dynamisme de la Société Portugaise d'Art-thérapie (SPAT), sous l'impulsion du Docteur Ruy de Carvalho, n'est plus à démontrer. Avec cette nouvelle manifestation, il s'agit d'explorer à la fois le processus de création en art-thérapie et en art afin de croiser leurs potentiels de transformation, d'expériences esthétiques et de différenciations.
Information : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

puce Paris, Journées d'automne de la SFPE-AT à Paris, 26 et 27 novembre 2011
sur le thème:"ILLUSION,APPARENCE,TRANSPARENCE".
Argument et invitation à communication sur le site de cette société: cliquez ici.

puce Lille, Congrès Français de Psychiatrie, 3ème édition, 7-10 décembre 2011

La SIPE intervient le mercredi 7 décembre dans le cadre du forum des associations.

Titre: Créativité des patients bipolaires sous Lithium
Auteurs :
Virginie Rouch, Anne-Marie Pezous, Marie Charras, Sophie Prébois et Laurent Schmitt …
(S.I.P.E. - Société Internationale de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie)
Résumé :
Le Lithium, comme d’autres thymorégulateurs, a fait l’objet de reproches liés à un engourdissement de la créativité ou à des atteintes des processus associatifs à la source de la  création.

Titre : Productions de schizophrènes créatifs soumis à des chimiothérapies neuroleptiques au long cours.
Auteur : Guy Roux (S.I.P.E.)
Résumé: Parmi les causes invoquées dans certains milieux comme à l'origine de la raréfaction des œuvres plastiques de patients psychiatriques, les chimio-thérapies neuroleptiques et plus largement les psychotropes ont été accusés de tarir toute créativité.
Ce reproche risque d'être invalidé par l'existence de productions plastiques spontanées, développées durant une vingtaine d'années, parallèlement à la prise de neuroleptiques.

Titre : Des toxiques à pleines dents ! Inhibitions et expressions et du soi dentaire de patients toxicomanes.
Auteurs : Jean-Luc Sudres, Flora Entajan, Marie Créquy, Gilles Brandibas et Laurent Schmitt (S.I.P.E.)
Résumé : Si nombre de psychotropes, de toxiques et de produits de substitution génèrent une diminution de la sécrétion salivaire et des altérations dentaires souvent négligées, il apparaît cliniquement pertinent de prendre en compte l'expression du soi dentaire dans une optique globale de qualité de vie.

Tous les détails et formulaire de soumission de session thématique

puce Floride - USA, West Palm Beach, 24 -28 février 2012
Mass Media/Mental Health. Ce congrès est organisé conjointement par la section de la World Psychiatric Association et l'American Society of Psychopathology of Expression.
Contact : Professeur Irene Jakab - 74 Lawton Street - Brookline (Massachusetts) - 02446 - 2501 USA.

 

Ouvrages - Articles - Revues


L
ivres

 

congres puce ATTIGUI Patricia (Eds). (2010). L'art et le soin. De Boeck : Bruxelles.
Bien connue du champ de la psychopathologie de l'expression et de la psychanalyse, Patricia Attigui nous livre un bel ouvrage traversant, avec une approche psychanalytique, diverses médiations (théâtre, peinture, sculpture, danse, philosophie, musique, psychodrame, etc.) et avec un éclairage spécifique sur l'adolescence.

 

congres puce STAMMLER Annie. (2011). Les inséparables. L'Harmattan : Paris.
Comme d'habitude, nous retrouvons Annie Stammler (Psychanalyste et Psychiatre) avec des illustrations et des histoires d'oiseaux dont chacun connaît la série («neigeuse, la merlette blanche», «Poussiérot part en tournée», «Kléo l'oisillon adopté», «Noircicaut le vieux pic», etc.). Avec «Les inséparables» les praticiens disposeront d'une belle médiation pour aborder la question de l'attachement, de la séparation et des retrouvailles.
Notons que, en même temps, Annie vient de faire paraître chez le même éditeur un magnifique ouvrage (Maternités avortées) de trois fictions issues de cas cliniques sur le difficile sujet de l'IVG.

 

facteur_chevalpuce M. SAMI-ALI - Huit manières de rêver le facteur CHEVAL

Essai sur l’esthétique de la marginalité – Professeur SAMI-ALI
Collection (Dans l’Atelier) – Editions Esperluète – 70 pages dont 26 images de l’auteur.

Ferdinand CHEVAL, simple facteur de la Drôme, est un des plus célèbres bâtisseur de l'imaginaire. Durant plus de 30 ans, ce créateur hors normes va construire « un palais idéal » pierre après pierre. Cette construction n'est ni un palais, ni idéale ! Le facteur CHEVAL l'a désignée comme un « labyrinthe », quelque chose de grandiose englobant toute l'histoire de l'humanité et de la terre. Les pierres ramassées une à une au cours des tournées du facteur servent à créer une imagination matérielle pour la construction d'un édifice insolite . Le facteur CHEVAL ne connait rien de l'architecture ou des trésors mondiaux du patrimoine. Il rêve en construisant. Son palais peut faire penser à un palais indien ou laotien. Dans ce voyage imaginaire, le Professeur SAMI-ALI , spécialiste de la psychosomatique et philosophe décrypte plusieurs des étapes essentielles de cette créativité marginale: rêver, rêver comme non rêver, déchiffrer le rêve, recommencer le rêve… photographier le rêve.

Ce petit livre est superbe. Plusieurs photographies pleines de poésie montrent les constructions du facteur Cheval. Il pose une réflexion autour d'une des formes de l'art brut que représente l'imagination matérielle et concrète de ce palais idéal.

Peut-être aurez-vous la stimulante curiosité de rêver ,vous aussi , avec le facteur CHEVAL !

Professeur Laurent SCHMITT


dansepuce JEAN SLONINSKI Diane. (2011). Utilisation de la danse dans le processus thérapeutique. L'Harmattan : Paris.
Ce petit livre, empli de vitalité et d'éléments pragmatiques, ravira certainement nombre de praticiens. Par contre, ceux qui sont en quête du support théorico-pratique resteront en partie sur leur faim. Soulignons que les quelques quarante pages d'annexe sur les 140 de l'ouvrage abordent de manière fort intéressante la question de l'art-thérapie et du cancer, de la lutte contre la douleur, de la clownthérapie en gériatrie, de la graphosphère de F. Lorin, etc.

 

dansepuce DELAUME Chloé , La règle du je, collection TRAVAUX PRATIQUES, puf.

J’ai rencontré Chloé Delaume grâce au théâtre.

Ses écrits avaient été travaillés par trois comédiennes pour en faire une pièce.
Epoustouflant ! D'abord pour le texte, mais aussi pour la mise en scène (un drap de couleur gris argenté reliait les actrices entre elles. Ces trois femmes représentaient alors les différentes pensées, secouantes, changeantes, de la même matière grise ). Je ne m’étendrais pas sur la pièce de théâtre car c’est bien de l’auteur et d’un de ses livres que je souhaite vous parler ici.

Sophie Prébois

>> lire l'article en entier

 

Revues

 

puce SFPE-AT: actes des Journées de novembre 2010 "Partager, lever, taire un secret" - revue annuelle


La Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie (SFPE-AT) publie, de manière autonome, les actes de ses Journées de novembre 2010 «Partager, lever, taire un secret» dans sa revue annuelle. Elle regroupe l'ensemble des interventions de ses journées sous divers thèmes («intime, extime», «art et passage secret», «taire ou renaître», «l'atelier de l'intime», «clinique du secret», «écran du secret») avec une présentation et illustration couleur de grande qualité.

Aprés un hommage au Dr.Jacqueline Verdeau-Paillès par le Pr.Jean-François Allilaire suivent 14 conférences de:
A. Galmiche-Cartier, JP. Catonné; M. Morin-Bompart, AV.Mazoyer et JP.Martineau; G.Reillanne; M.Feldman; G.Bouté; C.Marion; Y.Mourtada, JF.Lambert; S.Schauder; E.Papavassilopoulou; JG.Veyrat; M.Guibert.
Les correspondances entre existence et art, vie affective et art sont explorées à partir des oeuvres de Baltus, Camille Claudel, Marguerite Duras, Alfred Hitchcock, Gérard Garouste, Parick Modiano, François Truffaut...» Le secret affleure dans l'oeuvre. Féconde et salutaire, elle se montre capable de dévoiler tout en voilant».

 

   

Vie de la société


L’Assemblée Générale de la SIPE

se déroulera dans le cadre du Congrès international SIPE-AT du 13 au 15 septembre 2012 à Toulouse sur le thème : «Amours, désamours...».


En mémoire d’Irene jakab (1919-2011)

« Irene Jakab nous quittés le 18 juin dernier. Tout le monde sait qu’elle a été une des fondatrices de notre Société, qu’elle lui a apporté sa contribution active, a participé aux rencontres de la SIPE et a milité avec enthousiasme dans le domaine de la psychopathologie de l’expression.

Irene Jakab est née le 15 juillet à Nagyvárad (aujourd’hui Oradea), en Roumanie, et y a fait ses études. Elle a obtenu son diplôme de médecine en Transsylvanie, à Kolozsvár (aujourd’hui Cluj), et a commencé sa carrière de médecin à la Clinique Neuro-Psychiatrique Universitaire de cette ville, auprès du Professeur István Környey. Après la Deuxième Guerre mondiale, la Clinique fut transférée à Pécs, en Hongrie. En même temps, elle fut diplômée en philosophie-psychologie « avec les compliments » du jury, et obtint en 1948 sa maîtrise de psychologie et pédagogie « avec les félicitations » du jury.

En raison de difficultés avec le régime communiste, elle quitta la Hongrie pour la Suisse et, plus tard, pour Paris. Sa carrière médicale à l’étranger démarra à l’Université Harvard (Boston, Etats-Unis) en 1966. Après avoir complété sa formation à l’Ecole de Psychiatrie Menninger, elle partit pour Pittsburgh où, pour la première fois aux Etats-Unis, elle développa le programme John Merck pour les enfants psychotiques arriérés mentaux. Elle fut une enseignante active à l’Université de Pittsburgh jusqu’en 1992. Une fois à la retraite, elle revint enseigner à Harvard et devint consultante à l’Hôpital Universitaire Mclean.

De sa très copieuse production scientifique, j’ai sélectionné ce qui est le plus significatif. Le livre Mental Retardation (Karger, Bâle, 1982) reflète son activité à Pittsburgh : elle y a publié et écrit des chapitres de qualité sur le diagnostic différentiel et les aspects organisationnels de ce thème.

>> Lire la suite

 

Lancement du journal de PSYCHOPATHOLOGICA CONFINIA (Organe officiel de la SIPE)

confinia psychopathologica


Il est la continuation de la Psychiatrica Confinia qui a été abandonnée en 1980.
Sa portée principale est l’art thérapie et la psychopathologie de l’expression.
Son objectif est de vous informer sur les nouvelles et les développements de l’art-thérapie, pour aider les thérapeutes et les disciplines connexes à publier leurs études et réflexions, ainsi que pour faciliter leur collaboration.
Les langues du journal sont l’anglais, le français et l’allemand, il est disponible en version imprimée ou en version en ligne (www.sipeconfinia.com).

Vous pouvez vous abonner de 19 à 39 Euro par an à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Vous pouvez aussi envoyer vos rapports de recherche, des critiques, des études de cas à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , dans l’onglet nommé CALL FOR PAPERS (voir www.sipeconfinia.com site en anglais).

Téléchargez le premier numéro gratuitement:
www.sipeconfinia.com.

István Hárdi, Jean-Pierrel Martineau,Zoltán Vass (Éditeurs)


Sommaire:


I. Hárdi: Preface
I. Jakab: Comments to the launching of the new journal, Confinia Psychopathologica
M. Schuster: Grußwort für die Confinia Psychopathologica


Original papers
G. Roux: Opicinus de Canistris: Yesterday and today
D. Waller: Art therapy and children: A review of past and current practice
M. Schuster: Kann man bildnerische Kreativität messen?
R. F. Földi: Analysis of hyperactive children’s projective drawings
J. Alvernaz-Nagy: The MetanoiaMentoring™ method. Integrative therapy and coaching with colors
J.-M. Barthélémy: A la pathographie à l’approche phénoméno-structurale en psychopathologie et psychologie de l’expression


Announcements
Iconologia psychopatologica: From photography to the dynamic examination of drawing (Hommage à István Hárdi)


Conferences, exhibitions, trainings

 

   

Vie de la Société


EN MÉMOIRE D’IRENE JAKAB (1919-2011)

« Irene Jakab nous quittés le 18 juin dernier. Tout le monde sait qu’elle a été une des fondatrices de notre Société, qu’elle lui a apporté sa contribution active, a participé aux rencontres de la SIPE et a milité avec enthousiasme dans le domaine de la psychopathologie de l’expression.

Irene Jakab est née le 15 juillet à Nagyvárad (aujourd’hui Oradea), en Roumanie, et y a fait ses études. Elle a obtenu son diplôme de médecine en Transsylvanie, à Kolozsvár (aujourd’hui Cluj), et a commencé sa carrière de médecin à la Clinique Neuro-Psychiatrique Universitaire de cette ville, auprès du Professeur István Környey. Après la Deuxième Guerre mondiale, la Clinique fut transférée à Pécs, en Hongrie. En même temps, elle fut diplômée en philosophie-psychologie « avec les compliments » du jury, et obtint en 1948 sa maîtrise de psychologie et pédagogie « avec les félicitations » du jury.

En raison de difficultés avec le régime communiste, elle quitta la Hongrie pour la Suisse et, plus tard, pour Paris. Sa carrière médicale à l’étranger démarra à l’Université Harvard (Boston, Etats-Unis) en 1966. Après avoir complété sa formation à l’Ecole de Psychiatrie Menninger, elle partit pour Pittsburgh où, pour la première fois aux Etats-Unis, elle développa le programme John Merck pour les enfants psychotiques arriérés mentaux. Elle fut une enseignante active à l’Université de Pittsburgh jusqu’en 1992. Une fois à la retraite, elle revint enseigner à Harvard et devint consultante à l’Hôpital Universitaire Mclean.

De sa très copieuse production scientifique, j’ai sélectionné ce qui est le plus significatif. Le livre Mental Retardation (Karger, Bâle, 1982) reflète son activité à Pittsburgh : elle y a publié et écrit des chapitres de qualité sur le diagnostic différentiel et les aspects organisationnels de ce thème.

Cependant, son champ principal d’intérêt et d’activité fut la psychopathologie de l’expression, comme le montrent les analyses de son livre Dessins et peintures des aliénés, publié en français et en allemand (Akadémiai Kiadó, Budapest, 1956) ; la version révisée et augmentée a été rééditée et publiée sous le titre Pictorial Expression in Psychiatry (Akadémiai Kiadó, Budapest, 1998), en hongrois et en anglais. Le texte étudie la Collection du Pr Camillo Reuter, en provenance de la Clinique Psychiatrique Universitaire de Pécs ; il s’agit des oeuvres de patients traités à la Clinique entre 1920 et 1959 ; les images stimulantes et expressives reflètent l’ambiance et les conditions de l’hôpital, les traitements et l’attitude des patients selon leur âge ; Irene Jakab analyse les changements de style, par exemple quand des patients qui vont mieux passent d’un style abstrait à un style concret ; le livre expose aussi les aspects hermétiques, symboliques des images et leur composition. Dans la nouvelle édition, parmi de nombreux ajouts, figure l’étude suivie d’un schizophrène de 30 ans, dont le talent s’est manifesté en cours de traitement et qui est devenu plus tard un artiste. Ce livre est devenu un classique en psychopathologie de l’expression : on le cite souvent avec Prinzhorn, Volmat et d’autres pionniers en ce domaine.

Irene Jakab a également écrit un texte très intéressant et réalisé un film sur les Dwellings Imaginary (Demeures Imaginaires) en 1971, montrant les constructions particulières édifiées par les malades mentaux : elle nous présente les tours spéciales de Simon Rhodia à Los Angeles, construites sur une durée de 35 ans ; une autre construction significative qu’elle étudie est l’œuvre d’un schizophrène français vivant près de Chartres et se compose de disques cassés et de morceaux de verres.

En outre, étant une des fondatrices de la SIPE (1959) et plus tard sa Vice-Présidente, elle a fondé l’ASPE (American Society of Psychopathology of Expression and Art Therapy) en 1964 et en est devenue la Présidente. En tant qu’organisatrice et éditrice, elle a fait beaucoup pour le développement de la psychopathologie de l’expression : elle a organisé les Congrès de l’ASPE et en a publié les Actes ; elle a participé aux publications de Confinia Psychiatrica, la revue officielle de la SIPE, jusqu’à ce que celle-ci cesse de paraître ; les quatre volumes de ses publications aux éditions Karger comprennent des articles de qualité sur des aspects variés de la psychopathologie de l’expression et de l’art-thérapie, et traduisent son activité éditoriale pleine d’enthousiasme.

Elle est souvent venue en Hongrie et a participé à six colloques hongrois de la SIPE. Elle demeurait fidèle à Pécs et à sa Clinique Psychiatrique Universitaire et s’y rendait chaque fois qu’elle se trouvait en Hongrie. Elle parlait de nombreuses langues, mais, bien qu’elle fût restée longtemps à l’étranger, elle s’exprimait toujours dans un Hongrois impeccable.

Irene Jakab était connue dans le monde entier. Parmi les prix qu’elle a reçus, signalons celui de la SIPE ainsi que le Prix Benjamin Rush de l’Association Américaine de Psychiatrie, qui lui fut accordé pour ses travaux en faveur des enfants mentalement et émotionnellement perturbés du fait de lésions cérébrales.

Irene Jakab est restée active jusqu’à la fin de sa vie, puisqu’elle projetait d’organiser un Congrès International en 2012. Je ne pense pas exagérer en déclarant qu’elle a consacré sa vie à la science et a été active en ce domaine pendant toute sa vie. » 

(Dr István Hárdi, Vice-Président de la SIPE, Budapest)

   

Appel de cotisation

COTISATION

   
joomla template
S.I.P.E.

Hôpital La Grave-Casselardit
Service Universitaire de Psychiatrie et de Psychologie Médicale
170 avenue de Casselardit, TSA 40031
31059 Toulouse Cedex 9

SIPE Copyright 2011

Design: Creageek